La Période de Professionnalisation

Qu’est-ce que c’est ?

Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser, par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques, le maintien dans l’emploi des salariés.
Elles doivent permettre d’acquérir une qualification professionnelle.

Pour quelles formations ?

Ce dispositif vise à permettre au bénéficiaire :
– d’acquérir une qualification professionnelle figurant dans le répertoire national des certifications professionnelles ou une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche ou un certificat de qualification professionnelle ;
– d’accéder au socle de connaissances et de compétences défini par décret ;
– d’accéder à une certification inscrite à l’inventaire  établi par la CNCP.

Comment y accéder ?

La mise en œuvre des périodes de professionnalisation relève, soit de l’initiative du salarié dans le cadre du compte personnel de formation, soit de l’initiative de l’employeur dans le cadre du plan de formation.
Les actions de la période de professionnalisation peuvent se dérouler pour tout ou partie en dehors du temps de travail :
– si la formation est effectuée pendant le temps de travail, la rémunération est maintenue ;
– si elle se déroule en dehors du temps de travail, le salarié perçoit une allocation égale à 50 % de sa rémunération nette.
La durée minimale de la formation assurée dans le cadre d’une période de professionnalisation est fixée à soixante-dix heures, réparties sur une période maximale de douze mois calendaires.
Cette durée minimale ne s’applique pas :
– aux actions permettant aux travailleurs de faire valider les acquis de leur expérience
– aux formations financées dans le cadre de l’abondement du compte personnel de formation
– aux formations sanctionnées par les certifications inscrites à l’inventaire du répertoire national des certifications professionnelles